Découvrez nos formations d’experts sur Alger ou sur Grenoble et Télécharger le dossier de Reconnaissance De La Valeur De L’expertise

L’expertise  est une profession qui attire les cadres. On estime à un bon millier d’entre eux ceux qui, chaque année, tentent l’aventure et se lancent dans l’exercice de ce nouveau métier.

Cet attrait perdure en dépit des fluctuations qui affectent la croissance de l’économie nationale et, partant, celle du marché de l’expertise.

Comment devenir un consultant expert certifié?

    1. Première étape, bien connaître vos compétences clés afin d’identifier celles susceptibles de vous procurer un avantage concurrentiel.
    2. La deuxième étape consistera à cerner les contours de votre futur marché. Quel(s) type(s) de besoin(s) allez-vous satisfaire ? Que représente en valeur votre marché potentiel ? S’agit-il d’un marché éphémère ou plus pérenne ? Quelle sera votre cible commerciale ?
    3. La troisième étape concernera plus particulièrement votre offre de services. Qu’allez-vous vendre ? Comment sera constitué votre futur portefeuille de prestations de services ? Sur quels types de prestations allez-vous vous appuyer pour développer votre activité conseil ?
    4. La quatrième étape est fondamentale et consistant à faire reconnaitre sa qualité d’expert en validant par un titre d’expert  son expérience professionnelle (la RVE) avec le Réseau des Consultants des Experts Professionnels (RCEP).

 

Construire son projet de consulting

Pour entreprendre la réalisation de son projet de consulting, il faut se considérer d’emblée comme un entrepreneur à part entière ; et cela quelle que soit la nature de ce projet de consulting – qu’il s’agisse d’un projet orienté vers la création d’une structure de consulting indépendante ou d’un projet d’intégration au sein d’une structure de consulting. La différence n’est pas fondamentale, car pour être consultant il faut, dans tous les cas de figure, posséder une très forte autonomie personnelle.

Pour devenir un consultant expert, la démarche  se décompose en quatre étapes :

  1. Première étape, bien connaître vos compétences clés afin d’identifier celles susceptibles de vous procurer un avantage concurrentiel.
  2. La deuxième étape consistera à cerner les contours de votre futur marché. Quel(s) type(s) de besoin(s) allez-vous satisfaire ? Que représente en valeur votre marché potentiel ? S’agit-il d’un marché éphémère ou plus pérenne ? Quelle sera votre cible commerciale ?
  3. La troisième étape concernera plus particulièrement votre offre de services. Qu’allez-vous vendre ? Comment sera constitué votre futur portefeuille de prestations de services ? Sur quels types de prestations allez-vous vous appuyer pour développer votre activité conseil ?
  4. La quatrième étape faire reconnaitre sa qualité d’expert en validant par un titre d’expert  son expérience professionnelle.

Qu’est-ce que la Reconnaissance et Valorisation de l’Expertise (RVE) ?

La RVE reconnaît et certifie votre expérience professionnelle. Elle met en adéquation votre certification avec votre niveau de compétences et de responsabilités. Tout expert(e) engagé(e) dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience par l’Institut des Experts Internationaux et RCEP, en vue de l’obtention du titre d’expert(e) international(e).